Les gestes éco-citoyens

 

 

Avez-vous pensé au covoiturage?

Economique, simple et écologique, voici une solution pour faire de vraies économies.

- diminuer de façon importante ses frais de déplacement

- participer à la réduction de la pollution et de ses conséquences sur la santé

- favoriser la convivialité et diminuer le nombre d’accidents.

- permettre l’accès à l’emploi pour des personnes sans moyens de déplacement

 

Par exemple: tous les matins, 1820 habitants de CABALOR partent travailler à Caen ou à proximité et en reviennent chaque soir.

On observe depuis une trentaine d'année que la distance domicile-travail augmente de manière constante (foncier trop élevé en centre-ville...), ce qui amène les usagers à prendre la route chaque matin pour se rendre au travail.

Qu'observe-t-on sur le périphérique de Caen? Les voitures ne sont occupées que par une seule personne. En effet, le taux de remplissage d'une voiture effectuant un trajet domicile-travail est estimé à 1,02 personne.

Le covoiturage: une solution économique.

Sachez qu'une voiture coûte en moyenne entre 500 et 660 euros par mois selon une étude (source : Site Internet coordonné par Energie-Cités):

- Coût du passage du permis de conduire
- Achat de la voiture
- Entretien de la voiture
- Carburants
- Péages
- Stationnements
- Assurances
- Amendes
- Nettoyage, …

 

Sans compter les coûts globaux liés à la voiture, supportés par la société : pollution, morts prématurées dues à la pollution, coûts humains et financiers liés aux accidents de la route …

 

Calculons:

Si vous emmenez 3 personnes à 1 euro le trajet Merville-Franceville-Caen pendant 5 jours. Vous économiserez à la fin de la semaine: 15 euros soit à la fin de l'année 780 euros. Intéressant, non?

De plus, vous participerez à un acte solidaire en permettant à de nombreuses personnes d'accéder à l'emploi: les problèmes de mobilité sont facteurs d’inégalités face à l'emploi et réduisent largement les potentialités d’embauche pour les demandeurs d’emplois.

Le covoiturage représente donc une solution intéressante pour ces personnes privées de moyens de déplacement et particulièrement les publics jeunes (lycéens, étudiants...).

 

Une circulation fluide:

Moins de voitures sur les routes, notamment aux heures de pointes permet un trafic plus fluide, moins de stress dans les embouteillages et réduit l'insécurité routière.




En conclusion, la pratique du covoiturage permet d’économiser de l’énergie, de limiter les coûts pour les usagers et les collectivités, de diminuer la pollution, tout en favorisant la convivialité et en réduisant le stress et les risques d'accidents. C’est aussi une possibilité de créer de nouvelles solidarités en permettant aux personnes sans emploi d’accéder facilement aux administrations ou aux entreprises potentiellement employeuses, et aux personnes sans moyen de déplacements (jeunes/étudiants) d’accéder plus facilement à leurs lieux de travail, d’étude ou de stage.

 

 

 

Les 7 règles d'or de l'éco-conduite

De tous les modes de transport, c'est de loin le transport routier qui émet le plus de gaz carbonique (93,5 %), suivi par le transport aérien (2,8 %).

Avant de partir en covoiturage, assurez-vous d'appliquer au maximum les recommandations de l'ADEME pour émettre le moins de CO2 possible !


 

 

Pour économiser du carburant et du CO2 :

 

 

 

1- J’adopte une conduite souple et sans à coup :

 

 

Démarrer son moteur sans appuyer sur l’accélérateur, choisir le régime adapté et surtout ne pas « tirer » sur les rapports, rouler à une allure constante, anticiper les ralentissements, utiliser le frein moteur en décélérant pied levé avec une vitesse enclenchée, ce sont les préceptes de l’éco-conduite. Une conduite agressive en ville peut augmenter la consommation jusqu’à 40 %, soit 4 € de dépenses inutiles et 7 kg de CO2 pour 100 km.

 

 

2- Je réduis ma vitesse

 

 

Réduire de 10 km/h sa vitesse sur autoroute (passer de 130 à 120 km/h), c’est bon pour son portefeuille et sa sécurité : c’est jusqu’à 5 litres de carburant économisés, soit 7 € et près de 12 kg de CO2 sur 500 km, soit une réduction de 12,5 % des émissions de gaz à effet de serre. Et si ma voiture dispose d’un régulateur de vitesse, c’est encore plus facile.

 

 

3- Je coupe mon moteur

 

 

L’arrêt/redémarrage du véhicule consomme moins que de laisser tourner son moteur au-delà de 20 secondes.

 

 

4- Je n’abuse pas de la climatisation

 

 

La climatisation c’est du confort et plus de sécurité, mais il faut l’utiliser à bon escient. La surconsommation de carburant des véhicules due à la climatisation peut atteindre 10 % sur route et 25 % en ville. Les émissions de CO2 dues au fonctionnement de la climatisation peuvent atteindre environ 2,6 kg CO2/100 km, soit 15 % de plus.

 

 

5- Je vérifie la pression de mes pneus

 

 

Rouler sous gonflé, c’est dangereux et ça consomme plus : un sous gonflage de 0.5 bar (sous gonflage dangereux) c’est 2,4 % de consommation supplémentaire, soit 33 € et 58 kg de CO2 par an !
Il est important de vérifier la pression de ses pneus au minimum tous les deux mois, cela permet de réaliser des économies et de garantir la sécurité de son véhicule. Pour le faire correctement, il ne faut pas avoir conduit plus de 3 kilomètres (pneus froids).

 

 

6- Je vérifie régulièrement le bon état de mon véhicule

 

 

Un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 25 %.
Un filtre à air encrassé fait consommer 3 % de plus et un moteur mal entretenu, encore plus, soit près de 40 € sur l’année et 70 kg CO2.
Je m'équipe de pneus « basse consommation », c’est jusqu’à 5 % d’économie soit 70 € par an et 120 kg CO2 de gagnés !

 

 

7- Je ne charge pas trop ma voiture

 

 

100 kg de plus c’est 5% de plus de consommation de carburant. Utiliser une remorque ou un coffre de toit plutôt qu’une galerie, et ne pas oublier de les enlever après utilisation : même à vide, une galerie peut faire consommer 10 % de plus, soit 1€ et 1,75 kg de CO2 tous les 100 km.

 

 

 

 

Conservons nos plages et son environnement

Nous vous invitons à visionner ces vidéos:

www.youtube.com/watch

www.youtube.com/watch

 

 

Un autocollant « STOP PUB »

sur ma boîte aux lettres
 
 
Chaque citoyen peut, par des actions simples, œuvrer au quotidien pour limiter la croissance constante de la quantité de déchets que nous produisons.
 
Chaque année, un million de tonnes de courriers non adressés.
Un français reçoit en moyenne 40 kg de publicité dans sa boîte aux lettres chaque année. Dans la majorité des cas, ces prospectus sont directement jetés à la poubelle sans être lus.
 
Un enjeu environnemental et économique de taille.
L’enjeu environnemental :
Pour 40 kilos de prospectus, il faut :
  • 20 à 40 kilos de bois,
  • 200 à 600 litres d’eau
  • 120 à 220 Kwh d’électricité
  • Des encres avec des métaux lourds
  • Des adjuvants et des colorants nocifs
L’enjeu économique
Tout cela pour un coût minimum de 62€ hors coût de distribution, facturé directement aux consommateurs lors de leurs achats.
Sans compter le coût du traitement : collecte, transformation ou incinération (environ 4€/foyer), assumé par les particuliers au travers des différents impôts et taxes.
 
Pour éviter ce gaspillage, demandez gratuitement en mairie votre autocollant « STOP PUB » à apposer sur votre boîte aux lettres.
Vous continuerez cependant à recevoir le bulletin municipal et les publicités personnellement adressées.
 

Vous avez le choix :

   

     

Le covoiturage, qu'est-ce que c'est ?

 

 

C'est le fait d'être plusieurs dans une voiture et de partager les frais !
Dès que vous êtes plusieurs dans une voiture, vous faites du covoiturage. Vous faites donc du covoiturage sans le savoir souvent avec votre propre famille et vos amis ! Le partage des frais dans ce cas-là ne fait cependant souvent l'objet d'aucun échange d'argent, et découle plus de services réciproques rendus. Par extension donc, le covoiturage permet aux personnes qui font les mêmes trajets de partager la même voiture, afin de partager les frais d'essence, de péage, d'entretien du véhicule, d'assurance du véhicule, etc... En mutualisant l'utilisation de son véhicule, l'on divise les frais !

Le covoiturage vous fera économiser beaucoup d'argent.

Quelques exemples :


Un covoiturage quotidien domicile-travail sur un trajet de 20km vous fera économiser près de 1.500 € par an.

Un covoiturage Paris-Lyon fera économiser à son conducteur environ 90 € sur un seul trajet, soit la totalité des frais d'essence + péage sur ce trajet. En tant que passager, un trajet Paris-Lyon vous reviendra à environ 30 €.


Savez-vous qu'une voiture moyenne coute à son propriétaire environ 6.000 € par an?

 

 


 

 

Pourquoi le covoiturage ?

>Faciliter les déplacements de tous.

>Économiser les frais liés à la voiture (entretien, carburant…).

>Améliorer l’accès aux zones d’emplois.

>Réduire la pollution, la consommation d’énergie,

>Réduire le stress lié aux embouteillages, les temps de transport, les problèmes de parking.

>Favoriser un comportement solidaire et citoyen.

 

Vous pouvez consulter le site:

www.covoiturage.fr

 

 

 
  • Image 1
  • Image 2
  • image 3
  • image 4
  • image 5
  • Image 6
  • Image 7
  • Image 8
  • Image 9
  • image 10
  • image 11